Songe d’une nuit d’été

UN SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ

d’après William Shakespeare

INSCRIVEZ VOUS (INVITATION PROFESSIONNELLE)

vendredi 25 mars 2022 à 14h

Théâtre l’Athénée de Rueil-Malmaison

Spectacle tout public. Durée 1h30
2 Av Alsace Lorraine 92500 Rueil-Malmaison

 

Mise en scène Mario Gonzalez et Rafael Bianciotto
Assistante à la mise en scène Romane Migliarelli
Adaptation et traduction Lucas Rastoll et Rafael Bianciotto
Avec Elvira Barboza, Alice Bié, Benjamin Farfallini, Louise Ferry, Juliette Marcelat, Lucas Rastoll et Jean-Luc Priano

Création musicale et Scénographie Jean-Luc Priano
Costumes  Laetitia Pasquet

Masques Etienne Champion et Alaric Chagnard

Marionnettes Ombline de Benque

Lumières en cours

Dans une forêt, Obéron le roi des fées se dispute avec Titania, sa femme au sujet de leurs nombreuses conquêtes passées et présentes.
Au même moment, à Athènes, deux couples d’amoureux sont contrariés – Hermia, qui est amoureuse de Lysandre mais promise à Demetrius, lequel est aimé d’Helena.
Ajoutons à cela des artisans, fabricateurs de théâtre amateur sont partis répéter une tragédie pour les noces de leur roi.
Tous vont s’entrecroiser dans la forêt où les sortilèges d’Obéron, aidé par le lutin Puck, vont semer la confusion au cours d’une nuit dont personne ne saura vraiment si elle est un rêve, un fantasme ou un jeu.

 

Dossier de Production

PDF

Uniquement pour les professionnels:

DEMANDE DE CAPTATION

Note de mise en scène

Le personnage principal du Songe d’une Nuit d’Eté est l’Amour sous toutes ses formes. Cet amour devient personnage dans la peau de Puck. Cette force, possède Bottom avec le désir assoiffé de jouer tous les rôles possibles. On le retrouve dans la passion érotique des jeunes amants et même chez Egée qui impose un mari à sa fille Hermia, en abusant de la loi patriarcale. De la même manière Thésée force l’amour de Hyppolite par la domination militaire. La lutte entre Obéron et Titania est l’allégorie féérique de ce qui se joue entre le masculin et le féminin dans la nature et la société. C’est la confrontation entre l’amour « storgê », qui protège la vie, contre l’envie de pouvoir et de possession. Shakespeare met en scène une humanité qui se débat avec ces forces puissantes de l’amour déclinées en Eros, Ludus, Agapé, Mania, Philia ou Storge, des mots que les grecs avaient pour définir l’amour. Cette pièce est une bataille qui dure le temps d’un rêve, où nos quatre jeunes amoureux vont suivre leurs instincts, “aidés” par la nature qui aime brouiller les cartes avec cette touche magique nommée “hasard” de la main de Puck. Nos chers artisans ne sont pas là que pour nous divertir. Ils vont aussi faire partie de cette lutte, car Bottom transformé en âne découvrira l’amour éros avec la Reine Nature et il ne sera plus le même. La mise en abyme de la tragédie de Pyrame et Thisbé est encore une allégorie de l’amour “mania”, l’amour obsessionnel et passionnel. Elle ne sera pas jouée en dérision, bien au contraire. Elle sera une vraie tragédie, et on rira ou on pleurera peut-être. Parce qu’on sait que la force de Thanatos, le pendant d’eros, ne nous laissera pas sortir vivants d’ici. Mais durant ce songe il se joue une bataille entre l’amour et le pouvoir. Entre ce qui est raisonnable et ce que le cœur nous dicte. Et à la fin, l’amour triomphe.

«Tels sont les tours d’une imagination forte; pour peu qu’elle conçoive une joie, elle suppose un messager qui l’apporte.»

Le songe d’une nuit d’été – Acte V, scène 1

Costumes et Décors

Ce sera un songe avec des marionnettes, du clown et du masque. Des éléments pour donner vie aux artisans, aux nobles athéniens et aux personnages féeriques. Les quatre amoureux garderont leur propre visage. Inspiré d’un style « grec ancien » mais intemporel, le spectateur sera dépaysé par les anachronismes et les ruptures de styles. On jouera sur les contrastes des matières comme le bois et le métal. Les décors seront des éléments de la forêt qui deviendront des instruments et des objets sonores à part entière. Des bambous transformés en flûtes ou des pierres en percussion contribueront à nous surprendre. Le talentueux Jean-Luc Priano se chargera de construire un décor sonore adapté à ce songe avec des instruments originaux de sa propre création.

Musique et chant

La musique et le chant aura une place importante avec une création originale par Jean-Luc Priano. Les ambiances sonores et des polyphonies seront inspirées des musiques élisabéthaines ajournées à notre époque créant un étrange contraste.

Adaptation

Nous avons traduit et adapté le songe dans une langue accessible sans perdre l’esprit de Shakespeare. Cette adaptation est basée sur la fidélité de ce qu’on considère l’essence de cet œuvre, en prenant des libertés pour transformer l’histoire à notre époque. Une adaptation assumée féministe et revisitée sur les dénouements des enjeux des relations homme femme.

DIFFUSION

Chargé de production/diffusion: Rafael Bianciotto et Lucas Rastoll
06 76 28 28 34 / 01 47 08 03 05

PRODUCTION

Une co-production Zéfiro Théâtre. et Cie Reine Mer

Le projet vous intéresse? Co-production, pré-achat et résidences, contactez-nous au : 06 76 28 28 34

Co-production : Mairie de Rueil-MalmaisonRueil Culture Loisir.

Partenaires : Mairie de Rueil-Malmaison

Subventions : Spedidam, FONPEPS

 

Origines

2022 Nouvelles dates à Paris  

Vendredi 22 avril à 19h30 / Samedi 23 avril à 21h30
au Théâtre Clavel   

RESERVER EN LIGNE Tarif promo 11€ avant le 1er avril

ORIGINES

Mise en scène Rafael Bianciotto
Création collective d’après une idée originale de Anne-Dominique Défontaines
Avec Charlotte Andrès, Nicolas Biaud-Mauduit, Anne-Dominique Défontaines, Jean-Luc Priano et Isabelle Salvetti

Création musicale Jean-Luc Priano
Costumes et Scénographie Martha Roméro

Photos : Jean-Pierre Merlet et Xavier Cantat

Le Projet

Le Clown, sa recherche du temps présent, de la justesse, sa connexion avec le public, son avidité d’être, tout cela nous fascine depuis notre rencontre. De formation en spectacle la compagnie a creusé d’autres sillons (proches) avec les spectacles masqués portés par de grands auteurs Shakespeare, Voltaire, Dante…Il est temps de revenir à cette forme. Sa simplicité nous appelle. Et le risque nous stimule.

Anne-Dominique et Rafael

Quelques images des répétitions

Note de mise en scène

Par un incroyable hasard, trois clowns découvrent la mort et le mystère de la vie, ils vont tenter de nous le raconter. S’attelant à la vie humaine, qu’il déroule sous nos yeux, ils arrivent à l’impasse du cycle des naissances et des souffrances. Prenant de la hauteur, ils remontent le fil du temps jusqu’au big-bang pour revivre l’apparition des forces qui nous gouvernent. Les questions ne se résolvant toujours pas, ils quittent la physique et l’infiniment petit pour aborder l’humanité et sa société. Au bout de ce chemin ils finiront par discuter directement avec la mort avant de nous livrer leur joyeuse conclusion.

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde où l’avoir prime sur l’être : autorisons nos héros à nous dévoiler leur étonnant regard sur le monde qui nous entoure. Ces contorsionnistes de l’âme vont se heurter aux anicroches de la scène quotidienne. Les paroles raisonnables pourront s’effacer laissant place à leur gestuelle. C’est ainsi que nous pourrons surprendre leur malice, leur fol appétit d’être, leur démesure libératrice, leur urgence qui ne s’apaise que dans un vide créateur. Ces clowns déploient les trésors d’inventivité pour nous faire rêver, rire (peut-être) et nous émerveiller de la fragilité de notre condition humaine.

“Ah ! Insensé, qui crois que je ne suis pas toi !” Victor Hugo

2021/2022

Samedi 9 avril 2022 Théâtre de Thelle à 18h
à Méru

Vendredi 22 avril à 19h30 / Samedi 23 avril à 21h30
au Théâtre Clavel – durée 1h15
3 rue Clavel, 75019 Paris

2020/2021

Dimanche 17 janvier; 7 février ; 7 mars ; 11 avril et 9 mai 2021
A 16h au Théâtre Clavel – durée 1h10.
3 rue Clavel, 75019 Paris

2019/2020

Dimanche 2, 16 février et 1er, 15 et 29 mars 2020 à 16h
Théâtre Clavel
3 rue Clavel, 75019 Paris

Suite à la situation lié au COVID19 les séances d’ORIGINES du 15 et 29 mars ont été annulées

Mardi 14 janvier 20h45
Centre Culturel de l’Athénée
2 Av Alsace Lorraine 92500 Rueil-Malmaison
Réservation : 01 41 96 90 60

Samedi 14 Décembre 10h45
Centre Daviel 75013 Paris
Version adaptée pour public : enfants 4-15 ans.

2018/2019

Théâtre Clavel
3 rue Clavel, 75019 Paris
1, 2 et 3 juillet 2019 à 21h

Théâtre des cinq Diamants, 75013 Paris
Dimanche 25 nov; 2 déc. et 9 déc. 2018

Les réservations sont à nouveau possible pour notre programmation 2022. Nous le prendrons comme un soutien, billet simple ou mécènes. Groupes bienvenus !
Contact Rafael au 06 76 28 28 34 ou zefiro@free.fr

Uniquement pour les professionnels:

DEMANDE DE CAPTATION

DIFFUSION

Chargée de production/diffusion: Anne-Dominique Défontaines
06 30 86 15 68 / 01 47 08 03 05

PRODUCTION

Une production Zéfiro Théâtre.

Le projet vous intéresse? Co-production, pré-achat et résidences, contactez-nous au : 06 30 86 15 68

Co-production : Mairie de Rueil-MalmaisonThéâtre André Malraux.

Partenaires : Théâtre des cinq Diamants, Théâtre Clavel

Subventions : Spedidam, FONPEPS

Dossier de production

PDF

 

Fiche Technique

PDF

Preuve d’Amour

,d’après Roberto Arlt

Mise en scène Rafael Bianciotto
Avec Rafael Bianciotto et Anne-Dominique Défontaines

Ambiance sonore Jean-Luc Priano
Dramaturgie Isabelle Garma Berman
Chorégraphie Catherine Berbessou et Federico Rodriguez Moreno
Vidéos Vincent Vadurel
Costumes Martha Roméro
Scénographie Danièle Rozier
Lumières Antonio de Carvalho
Régie Achille Dubau

Le spectacle

Dans le Buenos Aires des années 30, un homme pense que sa fiancée ne l’épouse que pour son argent. Obsédé par cette question, il va exiger d’elle une étonnante preuve d’amour. Elle navigue entre son attachement au mariage, seul garant de son émancipation et le désir intense de s’engager dans la vie…

L’alternance des personnages vus dans leur intimité puis en couple est conduite sous la plume de Arlt avec ce regard décalé et empreint d’humour qui se ravit d’égratigner notre rapport à la vérité, à l’argent et au pouvoir. L’écriture chorégraphique est essentielle. Le Tango s’égrène comme un dialogue ininterrompu entre l’homme et la femme, liant les scènes jusqu’à un dénouement inattendu.

Quelles vérités y a-t-il dans l’amour ?
Quelles contradictions, cruautés,
tendresse et sensualité tissent un couple ?

Note de mise en scène

Depuis 25 ans en France, j’ai eu la chance de mettre en scène de textes d’auteurs classiques Aristophane, Shakespeare, Molière, Voltaire, Brecht… Ma rencontre avec Mario Gonzalez m’a donné cet outil du masque qui permet de donner la belle part aux corps dans les spectacles.

Dans mes bagages, dormaient encore mes classiques argentins, jusqu’à l’entrée du Tango dans ma vie. Le projet autour de Roberto Arlt (1900-1942), chef de file d’une littérature urbaine argentine, s’impose et s’oriente sur la relation entre les hommes et les femmes.

Arlt a ce regard décalé sur le monde, emprunt d’humour et d’une observation impitoyable des êtres, hantés par la recherche d’un bonheur impossible. J’ai voulu traduire sur scène son écriture originale par une forme théâtrale faite du brassage de plusieurs textes alliant dialogues, écriture, danse et musique.

Rafael Bianciotto

2019/2020

Juillet 2020 Festival d’Avignon off, ANNULÉ par décision administrative suite à la situation sanitaire liée au COVID-19

2018/2019

6 octobre 2018, Pôle Culturel Floralies, 85360 La Tranche sur Mer

2017/2018

23 Août 2018 Festival Tragos, Cavalaire-sur-mer
du 6 au 29 juillet 2018
 Festival d’Avignon OFF, Espace ALYA, Avignon

2016/2017

8 juin 2017 Festival Le Printemps de Tango, Mulhouse
21 octobre 2016 Stages et conférences au Centre Culturel de Sarlat

2015/2016

30 juillet 2016 Festival des Jeux de Théâtre, Jardins des Enfeus, Sarlat
du 7 au 29 juillet 2016 Festival d’Avignon off, Théâtre du RempartAvignon
27 février 2016 Théâtre de l’Arche,Tréguier
6 février 2016 Théâtre du Thelle, Méru
17 et 18 novembre 2015 Vingtième Théâtre, Paris

2014/2015

27 mai 2015 Vingtième Théâtre, Paris
27 février 2015 Sharp Theater, Ramapo College, New Jersey USA
24 février 2015 DIXON PLACE Theater, Manhattan USA
27, 28 et 30 jan 2015 Théâtre André Malraux, Rueil-Malmaison

2013/2014

17 mai 2014 Centre Culturel de l’Athénée, Rueil-Malmaison
29 et 30 avril et 2 et 3 mai 2014 Théâtre du Grenier, Bougival

Photos du spectacle

« Une mise en scène faite d’assemblages de pépites, de trouvailles, d’intelligence, tant dans le dispositif que dans le jeu. Tous s’imbrique à merveille et foisonne sans cesse. C’est magnifique. Une pièce d’une belle épure, fort bien interprétée dont on sort un peu remué »

Jean-Michel Gautier – La Marseillaise 13/07/2016


« Les acteurs, d’une sobriété puissante, s’engagent, se désengagent, s’offrent et se refusent. Tango arabesque magnifié par les lignes épurées de la cité personnage, envoûtant. Sensualité permanente sublimée. Non seulement, c’est prenant mais surtout c’est beau. Vivant. Charnel. »

Sébastien Descours – IO Festival Avignon 12/07/2016

La Marseillaise 13/07/2016


« Une pièce de Roberto Arlt, qui se passe dans le Buenos Aires des années 30, un couple Raphaël Bianciotto et Anne-Dominique Défontaines, deux acteurs de talent, pour interpréter avec beaucoup d’humour ce duo qui se déchire, entre machisme ambiant de l’époque et désir de liberté de la femme qui veut vivre sa vie ailleurs que dans le mariage. C’est toujours aussi percutant. A voir absolument. Pour tout public adulte. »

Geneviève Coulomb  – Equipe de Sudart-culture 28/07/2018 


 

Stéphane Gwenn – Emission Osmose Festival Avignon OFF
16/07/2018


 

Stéphane Gwenn – Emission Osmose Festival Avignon OFF
15/07/2016


Dossier de Presse complet

PDF

Uniquement pour les professionnels:

DEMANDE DE CAPTATION

DIFFUSION

Chargée de diffusion compagnie : Anne-Dominique Défontaines
06 30 86 15 68 / 01 47 08 03 05

Dossier de diffusion

PDF

Fiche Technique

PDF

PRODUCTION

Une production Zéfiro Théâtre.
Co-production : Théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison

Coréalisation : Théâtre du Grenier de Bougival, Association des Centres Culturels de Rueil-Malmaison

Subvention : Spédidam

Mécènat entreprise :  Librairie Dédicaces de Rueil-Malmaison

Mécénat privé : Christophe Sauvage, Jérôme Joubert, Bénédicte Défontaines, Andrea Wainer, Anne Lagarde, Catherine Devys, Isabelle Dumont, Liliane Graf, Dominique Defontaines, Liliane Barreau, Monique Thizon, Milène et François Stefkovic, Hélène De La Bouillerie, Estelle Becuwe, Mauricio Milchberg, Christian Streicher, Anne-Marie Renaud, Jean-Marc Estavoyer, Lelia Mignot, Isabelle Salvetti, François Defontaines, Bernard Tavitian, Lucila Jallade, Jacqueline Voyatzis, Isabelle Dupuis-Pardoel, Marie-Joelle et Noel Trannoy, Françoise et Bertrand Delafargue, Nathalie Devard, Edith Richard, Didier et Isabelle Caron, Isabelle Prévost, Lise Nobre, Aurélia Naccache, Marina Voyatzis , Françoise et Luc Refabert, Pierre Porot, Annie Guerineau, Pascal Rousseau, Mariana Araoz, Jean Giroud, Jean-Claude Colin, Jorge et Belén Santa Marina, et quelques anonymes…

logo-TAM2  Logo Rueil Malmaison 2013 logo Centre Culturel Rueil-Malmaison logobougivalweblogo-spedidam-2   logodedicaces

Tango Argentin

Chorégraphie Catherine Berbessou

Avec Catherine Berbessou et Federico Rodriguez Moreno

 

Le Projet

Le Tango Argentin est issu d’un art populaire, venu des faubourgs de Buenos Aires à la fin du XIXe siècle. Il est né du besoin d’expression des immigrants qui arrivaient en Argentine. Seuls pour un temps plus ou moins long, sans leurs femmes ni leurs enfants, ils étaient confrontés à la réalité de ce qu’ils avaient rêvé, à leur manque et à la dureté du quotidien. Le tango était dansé, à l’origine, entre hommes qui s’en servaient pour mesurer leur habilité respective. Il a incarné, par la sensualité de ses pas, l’écoute nécessaire des partenaires et le jeu de leur relation, la danse de couple par excellence. Il se raconte une histoire intime, de sensualité, de relation et d’équilibre entre les partenaires.

 

Catherine Berbessou

Danseuse et chorégraphe
Elle commence son parcours professionnel à l’école des rencontres internationales de Danse Contemporaine avec Françoise et Dominique Dupuy en 1982. Elle travaille comme interprète dans la compagnie L’Esquisse, puis elle rejoint la compagnie Claude Brumachon. En 1990, elle fonde sa propre compagnie. Elle crée plusieurs pièces, «En marche arrière», «Candy apple», «A Table». Elle danse et elle enseigne la danse. En 1993, elle s’enflamme pour le Tango Argentin et crée «A fuego lento», «Valser», « Fleur de Cactus » et «Tu el cielo y tu ». Elle a pratiqué le Tango à Buenos Aires avec de grands Maîtres (Pupi Castello, Graziella Gonzalez, Gustavo Naveira). Elle travaille depuis sept ans avec Zefiro Théatre à la formation continue des artistes danseurs.

Federico Rodriguez Moreno,

Danseur
Né en Argentine, initié au Tango à Buenos Aires avec de grands Maîtres (Pupi Castello, Graziella Gonzalez, Gustavo Naveira). Il enseigne le Tango depuis plus de vingt ans. Il parcourt la France et l’étranger, animant des cours et des stages. Son goût pour la pédagogie l’a conduit à élaborer sa propre méthode d’enseignement. Il excelle comme danseur dans «A fuego lento», «Valser» et « Fleur de Cactus » créations de Catherine Berbessou. Il travaille depuis sept ans avec Zéfiro Théatre à la formation continue des artistes danseurs. il participe à leur création chorégraphique de «Preuve d’amour»

 

2017/2018

Tarbes (du 21 au 24 août)
Vérona
(24 et 25 fév; 23 et 24 sept ; 28 et 29 oct) ;
Trambileno (9 et 10 avril)
Torino (10 et 11 mars) ;
Mestre (7 et 8 avril) ;

2016/2017

Mestre (30 et 31 janv ; 19 et 20 mars ; 12 et 13 nov) ;
Torino (14 et 15 fev) ;
Vérona (20 et 21 fév; 21 et 22 mai ; 10 et 11 sept ; 22 et 23 oct) ;
Trambileno (9 et 10 avril) ;
Savona 18 juin ;

2015/2016

Mestre (31 janv et 1er fév ; 25 et 26 avril) ;
Torino (14 et 15 fev) ;
Vérona (28 fév et 1er mars ; 23 et 24 mai) ;
Trambileno (11 et 12 avril)

2014/2015

Mestre (18 et 19 janv ; 5 et 6 avril ; 11 et 12 oct) ;
Vérona (15 et 16 fev ; 26 et 27 avril ; 27 et 28 sept ; 29 et 30 nov) ;
Merano (13 au 23 août) ;
Trambileno (22 et 23 mars)