DERNIER RIVAGE

de Daniel Keen

Création en cours 2025
Durée du spectacle : 1h
Tout public à partir de 13 ans

Possibilité Pass Culture

Mise en scène Rafael Bianciotto
Adaptation et traduction Laurent Seyral et Rafael Bianciotto
Avec Laurent Seyral

Lumières Rafael Bianciotto

 

 

Dernier Rivage fait partie de la série des Pièces courtes (publiées au Éditions Théâtrales). Elle met en scène Ringo, un ancien enfant-soldat qui, au terme d’un long voyage, vit désormais dans un jardin public. Fan des Beatles, il revient, non sans difficultés, sur son passé, ses déchirures, ses traumatismes. Ringo traîne désormais sa solitude. Mais une mystérieuse “ombre” venue de loin l’accompagne parfois, lui tient chaud… Son histoire n’est délibérément pas située sur le globe, laissant entendre l’universalité de la condition de ces enfants arrachés à leurs familles et enrôlés, pour servir de chair à canon.

 

« J’étais soldat. J’ai appris à tuer. J’ai tué. Au bout d’un moment, les morts n’étaient plus rien pour moi. Il y en avait partout. Je savais ce qu’ils étaient et ils n’étaient rien. Et moi non plus je n’étais rien. Les morts et moi, on était pareil.”

L’histoire : Dernier Rivage est un seul en scène qui nous confronte à la dualité entre le monde réel et un monde intérieur, celui de Ringo, un humain traumatisé par la guerre, mais en quête de rédemption. Ringo, en effet, a été enfant-soldat. Avec nostalgie, Il évoque devant ses spectateurs son histoire personnelle et la précarité de sa situation dans un jardin public. Théâtralité de la mémoire et de la perception : “C’est une pièce profondément émouvante qui explore les thèmes universels de la perte, de l’identité, et de la résilience à travers le voyage intérieur de notre protagoniste marqué par les tourments de la guerre et les fantômes de son passé. Avec ce spectacle j’aspire à capturer l’essence poétique et introspective de ce texte poignant et complexe, offrant au public une invitation à s’interroger sur la tragédie de la guerre et la force de l’esprit humain.”

Rafael Bianciotto

Thèmes principaux

La perte et le deuil : Confronté à la disparition de sa famille, de son identité, et de son innocence, le protagoniste navigue à travers les ruines de son passé.

L’identité et la mémoire : Avec les souvenirs fragmentés du protagoniste, la pièce explore la façon dont les expériences passées façonnent notre perception de nousmêmes et du monde qui nous entoure.

La résilience et la reconstruction : Malgré les épreuves, les traumatismes, le personnage cherche à reconstruire son propre récit. Il aspire à trouver refuge dans les souvenirs et à redécouvrir un autre sens à sa vie.

Uniquement pour les professionnels du spectacle :

Dossier de production

PDF

 

DIFFUSION

Chargée de diffusion: Mona Lou Seyral
monalou.seyral@hotmail.com
06 35 49 64 63

PRODUCTION

Une production Zéfiro Théâtre

Co-production : Mairie de Rueil-Malmaison, Espace Microfolies de Rueil-Malmaison

Partenaires : en cours

Subventions : en cours