Preuve d’Amour

,d’après Roberto Arlt

Mise en scène Rafael Bianciotto
Avec Rafael Bianciotto et Anne-Dominique Défontaines

Ambiance sonore Jean-Luc Priano
Dramaturgie Isabelle Garma Berman
Chorégraphie Catherine Berbessou et Federico Rodriguez Moreno
Vidéos Vincent Vadurel
Costumes Martha Roméro
Scénographie Danièle Rozier
Lumières Antonio de Carvalho
Régie Achille Dubau

Le spectacle

Dans le Buenos Aires des années 30, un homme pense que sa fiancée ne l’épouse que pour son argent. Obsédé par cette question, il va exiger d’elle une étonnante preuve d’amour. Elle navigue entre son attachement au mariage, seul garant de son émancipation et le désir intense de s’engager dans la vie…

L’alternance des personnages vus dans leur intimité puis en couple est conduite sous la plume de Arlt avec ce regard décalé et empreint d’humour qui se ravit d’égratigner notre rapport à la vérité, à l’argent et au pouvoir. L’écriture chorégraphique est essentielle. Le Tango s’égrène comme un dialogue ininterrompu entre l’homme et la femme, liant les scènes jusqu’à un dénouement inattendu.

Quelles vérités y a-t-il dans l’amour ?
Quelles contradictions, cruautés,
tendresse et sensualité tissent un couple ?

DIFFUSION

Chargée de diffusion compagnie : Anne-Dominique Défontaines
06 30 86 15 68 / 01 47 08 03 05

Dossier de diffusion

PDF

Fiche Technique

PDF

Note de mise en scène

Depuis 25 ans en France, j’ai eu la chance de mettre en scène de textes d’auteurs classiques Aristophane, Shakespeare, Molière, Voltaire, Brecht… Ma rencontre avec Mario Gonzalez m’a donné cet outil du masque qui permet de donner la belle part aux corps dans les spectacles.

Dans mes bagages, dormaient encore mes classiques argentins, jusqu’à l’entrée du Tango dans ma vie. Le projet autour de Roberto Arlt (1900-1942), chef de file d’une littérature urbaine argentine, s’impose et s’oriente sur la relation entre les hommes et les femmes.

Arlt a ce regard décalé sur le monde, emprunt d’humour et d’une observation impitoyable des êtres, hantés par la recherche d’un bonheur impossible. J’ai voulu traduire sur scène son écriture originale par une forme théâtrale faite du brassage de plusieurs textes alliant dialogues, écriture, danse et musique.

Rafael Bianciotto

PRODUCTION

Une production Zéfiro Théâtre.
Co-production : Théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison

Coréalisation : Théâtre du Grenier de Bougival, Association des Centres Culturels de Rueil-Malmaison

Subvention : Spédidam

Mécènat entreprise :  Librairie Dédicaces de Rueil-Malmaison

Mécénat privé : Christophe Sauvage, Jérôme Joubert, Bénédicte Défontaines, Andrea Wainer, Anne Lagarde, Catherine Devys, Isabelle Dumont, Liliane Graf, Dominique Defontaines, Liliane Barreau, Monique Thizon, Milène et François Stefkovic, Hélène De La Bouillerie, Estelle Becuwe, Mauricio Milchberg, Christian Streicher, Anne-Marie Renaud, Jean-Marc Estavoyer, Lelia Mignot, Isabelle Salvetti, François Defontaines, Bernard Tavitian, Lucila Jallade, Jacqueline Voyatzis, Isabelle Dupuis-Pardoel, Marie-Joelle et Noel Trannoy, Françoise et Bertrand Delafargue, Nathalie Devard, Edith Richard, Didier et Isabelle Caron, Isabelle Prévost, Lise Nobre, Aurélia Naccache, Marina Voyatzis , Françoise et Luc Refabert, Pierre Porot, Annie Guerineau, Pascal Rousseau, Mariana Araoz, Jean Giroud, Jean-Claude Colin, Jorge et Belén Santa Marina, et quelques anonymes…

logo-TAM2  Logo Rueil Malmaison 2013 logo Centre Culturel Rueil-Malmaison logobougivalweblogo-spedidam-2   logodedicaces

2018/2019

6 octobre 2018, Pôle Culturel Floralies, 85360 La Tranche sur Mer

2017/2018

23 Août 2018 Festival Tragos, Cavalaire-sur-mer
du 6 au 29 juillet 2018
 Festival d’Avignon OFF, Espace ALYA, Avignon

2016/2017

8 juin 2017 Festival Le Printemps de Tango, Mulhouse
21 octobre 2016 Stages et conférences au Centre Culturel de Sarlat

2015/2016

30 juillet 2016 Festival des Jeux de Théâtre, Jardins des Enfeus, Sarlat
du 7 au 29 juillet 2016 Festival d’Avignon off, Théâtre du RempartAvignon
27 février 2016 Théâtre de l’Arche,Tréguier
6 février 2016 Théâtre du Thelle, Méru
17 et 18 novembre 2015 Vingtième Théâtre, Paris

2014/2015

27 mai 2015 Vingtième Théâtre, Paris
27 février 2015 Sharp Theater, Ramapo College, New Jersey USA
24 février 2015 DIXON PLACE Theater, Manhattan USA
27, 28 et 30 jan 2015 Théâtre André Malraux, Rueil-Malmaison

2013/2014

17 mai 2014 Centre Culturel de l’Athénée, Rueil-Malmaison
29 et 30 avril et 2 et 3 mai 2014 Théâtre du Grenier, Bougival

Photos du spectacle

« Une mise en scène faite d’assemblages de pépites, de trouvailles, d’intelligence, tant dans le dispositif que dans le jeu. Tous s’imbrique à merveille et foisonne sans cesse. C’est magnifique. Une pièce d’une belle épure, fort bien interprétée dont on sort un peu remué »

Jean-Michel Gautier – La Marseillaise 13/07/2016


« Les acteurs, d’une sobriété puissante, s’engagent, se désengagent, s’offrent et se refusent. Tango arabesque magnifié par les lignes épurées de la cité personnage, envoûtant. Sensualité permanente sublimée. Non seulement, c’est prenant mais surtout c’est beau. Vivant. Charnel. »

Sébastien Descours – IO Festival Avignon 12/07/2016

La Marseillaise 13/07/2016


« Une pièce de Roberto Arlt, qui se passe dans le Buenos Aires des années 30, un couple Raphaël Bianciotto et Anne-Dominique Défontaines, deux acteurs de talent, pour interpréter avec beaucoup d’humour ce duo qui se déchire, entre machisme ambiant de l’époque et désir de liberté de la femme qui veut vivre sa vie ailleurs que dans le mariage. C’est toujours aussi percutant. A voir absolument. Pour tout public adulte. »

Geneviève Coulomb  – Equipe de Sudart-culture 28/07/2018 


 

Stéphane Gwenn – Emission Osmose Festival Avignon OFF
16/07/2018


 

Stéphane Gwenn – Emission Osmose Festival Avignon OFF
15/07/2016


Dossier de Presse complet

PDF